Outils bricolage

Votre NAS en DIY !

Est ce qu’un NAS diffère beaucoup d’un PC ?

Je viens de tomber sur l’un des derniers articles de Cachem et cela colle totalement avec la thématique de l’un de mes articles récents : Votre serveur maison !

Si vous ne savez pas ce qu’est un NAS ni à quoi cela sert, je vous invite donc à vous rendre sur cet article avant de poursuivre.

La partie Hardware (matérielle)

Je vous parlais précédemment de Synology qui est une marque de NAS « Tout en un ».

Dans le sens ou une fois que vous avez acheté le modèle qui vous plaît, il vous suffit d’insérer les disques dur à l’intérieur (si vous savez utiliser un tournevis vous allez y arriver, je vous le promets) et c’est lancé. Bien sûr il y a la partie configuration logicielle mais dans tous les cas, vous ne mettez pas trop les mains dans le cambouis !

Et bien, sachez qu’un NAS c’est avant tout un ordinateur ! Et si vous savez déjà plus ou moins monter un PC et installer un OS (système d’exploitation), vous pouvez tout à fait construire votre propre NAS !

Un exemple de projet de NAS en DIY sur YouTube

Je vous invite donc à aller consulter le superbe article de Cachem qui s’est lancé pour défi de construire un NAS avec 300€.

Attention, le but de son article est de construire un NAS performant pour des usages avancés (virtualisation, docker etc). Si vous en cherchez juste un pouvant faire du partage de fichier et de films, cette configuration sera trop puissante et donc trop chère par rapport à votre usage.

Encore une fois, un NAS c’est comme un PC, il faut choisir des pièces homogènes dont l’ensemble correspond à l’usage requis. Elle est belle ou chiante cette phrase ? Dans le doute, je vous la laisse.

La partie Software (logicielle)

Ah … L’OS.

La bonne nouvelle c’est que vous pourriez penser : « Un NAS fait à la maison avec un système d’exploitation venu d’on ne sait où … Ça sent la bricole ! ».

Vous auriez tort. Il existe des OS dédiés à cet usage qui sont extraordinaires et encore mieux : gratuits !

En voilà une bonne nouvelle non ?

Je n’aurai pas le temps de vous faire un comparatif ici donc si vous commencez à me connaitre, je vous fait … Une liste !

  • DSM (OS de Synology) : Même si il n’est pas distribué pour être installé ailleurs que sur des NAS de cette marque je le mets ici pour que les novices sachent bien de quoi je parle.
  • Xpenology : Celui ci est très particulier. Il s’agit en résumé d’un hack permettant l’installation de DSM sur du matériel autre que celui de Synology. Bien que l’idée soit pas mal, il s’agit d’un hack et donc nous n’avons pas beaucoup de garanties sur la sécurité de l’OS une fois installé. Je le cite parce qu’il est très connu mais pour ma part je ne ferais en aucun cas confiance à ce genre d’OS pour stocker des données personnelles.
  • Unraid : Superbe OS. Payant mais avec une période d’essai de 30 jours renouvelable une fois. Simple, intuitif, l’interface est top, un coup de cœur.
  • TrueNAS Core : Un autre superbe OS, lui entièrement gratuit dans sa version Core. À mon sens le principal concurrent d’Unraid. Je n’ai pas encore eu le temps de le tester mais c’est un OS qui est présent depuis de nombreuses années (anciennement FreeNAS) et qui est très utilisé aujourd’hui, je n’en lis que du bien.
  • OpenMediaVault : J’ai mis celui ci en dernier car, bien qu’il soit très performant, je ne le trouve pas aussi intéressant qu’Unraid et TrueNAS. L’interface est aussi moins intuitive, l’installation n’est pas des plus évidentes. Encore une fois il est bien, mais ce n’est pas mon préféré.

Conclusion

Vous pouvez donc constater que fabriquer votre propre NAS, c’est faisable et répandu !

C’est d’ailleurs une drôle d’aventure qui vous amènera à vous ouvrir à de nouvelles connaissances : les systèmes de fichier, les types de disques dur, les protocoles, Docker, la sécurité … De bonnes soirées en perspective !

Il ne vous reste plus qu’à choisir vos composants (ou utiliser un ancien PC qui traîne), votre OS et en avant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *