Hand on fire

OVH is on fire.

Réflexion rapide sur cet incident.

Je commence simplement par m’excuser pour ce titre foireux, je n’ai pas réussi à m’en empêcher.

Je ne vais pas refaire l’actualité ici et pour ceux qui ne sont pas encore au courant de la situation actuelle d’OVH voici quelques articles à aller lire avant de poursuivre :

J’ai voulu écrire cet article à la suite de cette histoire de victime. Elle me fait penser à cette expression venant du monde bancaire : « Too Big To Fail ». Expression qui pourrait se traduire par « Trop gros pour faire faillite » et dans le cas présent : « Trop gros pour faillir ».

Ça a l’air de rien mais cela représente assez bien un défaut répandu chez nous, les humains, qui est d’avoir une confiance aveugle envers la fiabilité de quelque chose dès qu’elle nous dépasse. Que ce soit par sa taille ou par sa complexité.

Ici malheureusement, c’est un site de e-commerce qui en a fait les frais et c’est dommage pour cette personne. Je compatis sincèrement pour elle.

Mais sa réaction sur le geste commercial d’OVH (30€ soit 6 mois de gratuité d’après ses dires) m’étonne. SI on calcule (attention je vais vous impressionner) 30/6=5 donc sa location d’hébergement de site web lui coûtait 5€ / mois.

À ce tarif, il ne faut pas s’étonner qu’en cas de panne, il n’y ai aucun support. C’est comme comparer un service client Low Cost et de Luxe, on ne vous reçoit pas pareil. Quoique dernièrement … Je m’égare.

Il ne s’agit pas de faire le procès de cette dame mais d’en tirer des leçons : Faites des sauvegardes.

Que ce soit manuelles ou automatiques, faites en. Cela vous garantira déjà que vos données seront toujours à l’abri et prêtes à être déployées en cas d’urgence. Et cela vous garanti aussi autre chose :

Plus le temps passe et plus nous utilisons des services de Cloud. Netflix, Disney+, DropBox etc … Mais n’oublions pas que lorsque nos données (ou celles que l’on consulte dans les services de streaming) sont hébergées ailleurs, elles peuvent être modifiées (en plus d’êtres consultées par des tiers). Avoir une copie chez soi garanti donc l’intégrité de vos données.

Sans aller aussi loin que l’incendie d’un mastodonte du web, je ne compte pas le nombre de personnes qui m’ont apporté des disques dur HS en m’expliquant que c’était la seule copie qu’ils avaient de photos de familles etc …

Protégez vos données et protégez vos souvenirs.

RUKM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *